Nimetigna Keita revient sur l’intersaison

Nimetigna Keita revient sur l’intersaison

« Prendre du Plaisir »

Après avoir été promu capitaine lors de l’intersaison, Nimétigna Keita, arrière du Mérignac Handball, nous fait un retour sur la préparation de la D2F avant de reprendre dans quelques jours le championnat D2F.

 

1.Nimétigna, le groupe D2F a repris le chemin des entraînements il y a maintenant 1 mois, au 1er Aout. Peux-tu nous faire un bilan sur cette préparation physique?

Avec l’arrivée de Stéphane Bard cette saison, nouveau préparateur physique du club, nous avons directement débuté par les tests physiques pour évaluer notre condition du moment. Nous avons enchaîné sur des entraînements orientés sur la partie physique avant de commencer à toucher du ballon dès la deuxième semaine. Nous avons alors davantage travailler sur la technique individuelle ainsi que sur notre projet de jeu grâce aux entraînements spécifiques, en collectif et poste par poste.  Quelques pépins physiques ont malheureusement été déploré lors de la 3ème semaine d’entraînements mais heureusement, rien de très grave. Comparé aux saisons passées, on se sent mieux physiquement grâce à une meilleure préparation: nous nous sentons plus rapide et avons surtout pris de la hauteur avec l’arrivée d’Audrey Bruneau.

 

 2.Quelques nouvelles joueuses rejoignent le groupe D2F du MHB cette saison, comment se passe leur intégration ?

L’intégration des nouvelles joueuses s’est très bien passée. Nous sommes un groupe homogène et déjà bien soudé après un mois d’entrainement. Audrey Bruneau était elle déjà connue d’un grand nombre de joueuses au vu de son statut et son parcours en Equipe de France. Aussi bien dans la vie de tous les jours que sur la partie sportive, nous sentons que le groupe prend ses repères et c’est de bonne augure pour la suite. Nous sommes tout de même dans une période de rodage, qui est nécessaire pour trouver les automatismes.

 

Crédit Photo: Daniel Vaquero

3.Des anciennes joueuses du club, d’autres un peu plus expérimentées, mélangées à de jeunes joueuses… Comment vois-tu le groupe cette saison ?

Notre point fort est que nous avons un groupe avec un objectif commun et une culture qui est la gagne.
Nous devons cependant développer cette culture lors des déplacements à l’extérieur du MHB et non pas se contenter des victoires à domicile si l’on souhaite passer un cap dans ce championnat. Les plus anciennes et expérimentées auront notamment pour but de montrer l’exemple pour remédier à tout cela.

 

4.Vous avez déjà disputé 3 matchs amicaux ainsi que le tournoi de Rochechouart que vous avez par ailleurs remporté. Qu’est ce qui ressort de ces rencontres ?

D’un point de vu défensif, nous avons gagné en vitesse et surtout en hauteur grâce à l’arrivée d’Audrey Bruneau notamment. Ces victoires ont permis de souder notre groupe. Toutefois, nous devons encore apprendre à se connaitre pour fluidifier notre jeu. Concernant l’attaque, nous sommes encore dans une phase de rodage même si ces rencontres ont laissé entrevoir de belles choses pour la suite.

Crédit Photo: Sport Au Fémina

5.Nous sommes plus qu’à quelques jours de la reprise du championnat. Quels sont les objectifs du club pour cette saison ?

L’objectif de l’équipe est simple pour cette saison, c’est avant tout de prendre du plaisir sur le terrain. Le club a également des intentions claires, nous devons finir dans le top4 du championnat D2F cette saison. Pour cela, il faudra aussi bien remporter des rencontres à domicile comme à l’extérieur. Nous savons qu’il est difficile de remporter des rencontres à l’extérieur dans un championnat aussi homogène que le notre, mais ce sera une marche à franchir cette année si l’on souhaite atteindre cet objectif et figurer dans le premier tiers du classement.

 

6.Vous rencontrez Yutz le samedi 9 septembre à 20h30 à la salle Pierre de Coubertin. Quels vont être les mots clés pour remporter cette première rencontre à domicile ?

Au vu de leur temps passé dans le championnat D2F, Yutz est une équipe qui connait très bien ce championnat. Nous les avons gagné à deux reprises la saison passée (37-24 puis 27-30) mais nous devrons tout de même nous méfier d’elles car c’est une équipe difficile à jouer avec un jeu vicieux. Tenue par Leila Haidi et Sabrina Abdellahi, véritables piliers de l’équipe, nous devrons dans un premier temps imposer une forte défense, comme nous l’avons fait durant les matchs de préparation. Puis si l’on souhaite l’emporter samedi soir, il faudra aussi mettre de l’intensité et du rythme.

 

Crédit Photo: Sport Au Fémina

7.A titre personnel, quels sont tes objectifs pour cette nouvelle saison au sein du MHB ?

Tout fraîchement nommée capitaine du MHB, je souhaite créer un véritable lien entre l’ensemble des joueuses du club. Cela passe par une bonne entente entre les filles du groupe D2F, l’intégration des nouvelles joueuses, des jeunes du club mais aussi par le renforcement du lien N2 / D2. Dans une idée un peu moins sportive, j’essaye également d’impliquer les filles de la D2 dans la vie du club de tous les jours. Depuis la saison passée, je mets à disposition toute mon expérience et interviens sur le Centre de Préformation avec J.Marc Lubeth ainsi que sur les catégories -15 et -18 ans filles. J’essaye de transmettre ma joie de vivre à l’ensemble des joueuses que je côtoie car après tout, cela reste du sport.

Je tiens à remercier l’ensemble des bénévoles ainsi que les supporters du MHB pour leur investissement, leur travail et leur présence tout au long de la saison.

Un grand merci à Nimétigna pour ses réponses et bon courage pour la reprise !

Leave a Reply